Été2 hiver station ski Hiver ski station Hiver-MaisonBoisvert Été3 ete4 ete20 Hiver Automne Hiver Automne
parc-ile-melville-vue-aerienne.jpg

Historique d'Arbre en Arbre

D'Arbre en Arbre Shawinigan est un des pionniers au Québec,
en 2013, nous fêtons notre 10ième anniversaire.

En quelques années, le nombre de sites offrant des sentiers aériens en forêt de type «arbre en arbre» s'est accru à travers le monde. Mais en quoi consiste cette nouvelle activité? Qui la pratique? Quels sont ses enjeux?

Un parcours aérien en forêt est équipé d'installations qui permettent au pratiquant de cheminer en hauteur et de façon plus ou moins acrobatique sur les arbres ou sur d'autres supports, naturels ou non, en assurant lui-même sa sécurité au moyen d'un équipement individuel de protection contre les chutes (harnais, longes, connecteurs, etc.) le tout relié à un câble de sécurité installé sur le parcours.

Contrairement à la pratique de l'escalade ou de la via ferrata*, l'activité de parcours acrobatique se déroule dans un espace limité où le participant est complètement pris en charge. Chacun peut donc se présenter sur un site sans aucune préparation, ni connaissance préalable. Cette facilité d'accès et cette souplesse constituent très certainement des atouts indéniables par rapport à d'autres activités de montagne qui nécessitent un investissement et un engagement importants, un long apprentissage ou un encadrement lourd et coûteux, et qui peuvent donner le sentiment qu'elles sont réservées à quelques passionnés.

 

Phénomène mondial

D'abord en France, puis ailleurs en Europe, en passant par la Chine et l'Amérique.

Le premier parcours acrobatique en forêt a vu le jour en 1995 dans le département des Hautes-Alpes en France. L'idée de base visait à offrir au grand public la possibilité de vivre une aventure à son niveau, dans un environnement aménagé, avec une notion de risque contrôlé. On a implanté ces jeux, inspirés des parcours d'entraînement militaire, dans des zones boisées, d'abord en montagne puis, plus récemment, dans les grandes régions touristiques et à proximité d'agglomérations importantes. On recense aujourd'hui plus de 400 sites sur le territoire français.

Le concept figure également dans d'autres pays européens (Suisse, Italie, pays anglo-saxons, Belgique) et, dernièrement, il a fait son apparition en Chine (Macao), au Japon et au Brésil.

 

Qu'en est-il au Québec ?

Les premiers sites ont vu le jour en 2002 au Québec et nous sommes maintenant 7 parcs d'Arbre en Arbre.

Des enjeux importants

Le développement harmonieux et durable de même que le respect des espaces forestiers constituent des enjeux de premier plan. L'intégration des parcours et des bâtiments à l'environnement naturel et le respect de la capacité de charge du milieu doivent guider le développement des sites.

L'aspect sécuritaire de l'activité s'avère primordial et nul ne peut improviser. Les animateurs doivent suivre une formation adaptée et adopter une position rigoureuse dans l'encadrement de l'activité. Finalement, l'entretien des parcours nécessite des précautions spécifiques.

 

Réseau D'Arbre en Arbre Canada

Maintenant le réseau de franchisés d'Arbre en Arbre Canada est composé de 7 partenaires dans le réseau au Québec (Mirabel, Shawinigan, St-Félicien, Havelock, Lac Mégantic, Drummondville et Rouyn-Noranda).