Été2 hiver station ski Hiver ski station Hiver-MaisonBoisvert Été3 ete4 ete20 Hiver Automne Hiver Automne
parc-ile-melville-vue-aerienne.jpg
Historique du Parc

Depuis le début du 20ième siècle, des touristes affluent de tous les coins de l’Amérique du Nord pour admirer les Chutes de Shawinigan, considérées comme les chutes du Niagara de l’Est puisqu'elles se comparent en terme de hauteur. 

À partir des années 1910, le territoire a, tour à tour, été utilisé pour le harnachement des chutes, l’exploitation forestière et les activités récréatives. 

Territoire appartenant à la compagnie Shawinigan Water and Power au début des années 1900, puis à la compagnie forestière Consolidated, il est devenu, au milieu des années 1900, la propriété du gouvernement du Québec qui a officiellement ouvert un parc au public en 1970.

En 1978, le ministère du Tourisme, de la Chasse et de la Pêche a mis sur pied un organisme de gestion appelé « Corporation du Parc des Chutes Shawinigan Inc.», et lui a cédé la gestion de son parc.  Cette entreprise de gestion a changé de nom pour devenir en 2004 : «Parc de l'île Melville Shawinigan».
Ainsi, depuis le 24 mai 1978, la gestion du parc est assurée un organisme sans but lucratif.  

C'est en 1981, que le Ministère a véritablement amorcé le développement du parc avec l’acquisition de 1,13 kilomètre carré de territoire additionnel, de bâtiments, d’une marina, d’un enclos de cerfs et de plusieurs équipements. Donnant ainsi une superficie totale de 16 hectares à ce grand parc naturel composé d’un immense terrain forestier, d'une montagne de 75 mètres d'altitude et de deux îles : Melville et Banane, bordées par la rivière Saint-Maurice. 

Dans les années '90, le Ministère a cédé le fond de terrain aux villes de Shawinigan et de Shawinigan Sud. 

Puis, suite aux fusions des villes en 2001, c'est la ville de Shawinigan qui a hérité (!) de l'ensemble du territoire et des bâtisses.  

Depuis 2003, la ville de Shawinigan signe un contrat de gestion, d'occupation et d'exploitation de ce territoire avec l'organisme qui le gère depuis sa création, soit avec l'entreprise «Parc de l'île Melville». 

Cette entreprise est dirigée par une directrice générale, Marie-Louise Tardif, sous-jacente à un Conseil d’administration composé de deux élus municipaux, de citoyens et de la directrice générale.

Membres du conseil d'administration du Parc de l'île Melville, en 2015:
Serge Aubry, président
Alain Lord, vice-président
Lucie Carrier, administratrice
André Lafontaine, administrateur
Gilles Lamarche, administrateur
Pierre Laurendeau, administrateur
Jean-Marc Robitaille, administrateur
Marie-Louise Tardif, trésorière

Les membres du conseil d'administration se réunissent à quatre ou cinq reprises annuellement.